Cueillette

Le pissenlit

Une des plantes sauvages comestibles les plus faciles à identifier, et très facile à trouver. Bien connue dans nos campagnes, les feuilles se ramassent dès le mois de mars dès qu’elles sortent de terre et jusqu’à l’apparition des boutons floraux. Il faut toutefois faire attention et ne pas le cueillir sur des terrains traités ou susceptibles d’être pollués. Éviter également la cueillette dans les champs dédiés aux pâturages des vaches ou des moutons. En cas de doute, abstenez-vous!

Une fois respecté ces quelques précautions, vous pouvez faire de délicieuses salades avec ses jeunes feuilles, qui sont riches en fer, en calcium, et en potassium, et qui contiennent une quantité importante de vitamines (C, A et K).

Grâce à ses principes amers il est également réputé pour ses nombreux effets bénéfiques sur le système hépatique et digestif. Le pissenlit possède des vertus dépuratives, laxatives, et cholagogues, il est aussi utilisé comme diurétique. C’est un véritable nettoyeur du sang, un stimulant de la sécrétion biliaire,son action diurétique favorise l’élimination de l’acide urique et du cholestérol. Plante très indiquée en cure pour nettoyer le foie et les reins, parfaite pour débuter le printemps avec fougue et énergie !
N’attendez pas trop il faut cueillir les feuilles de pissenlit avant la floraison. Dès l’apparition des fleurs, les feuilles deviennent plus amères et coriaces ce qui leur enlève tout intérêt gustatif.

Il ne vous reste plus qu’à franchir le pas et passer de la théorie à la cueillette.

Vous recherchez des solutions naturelles pour prendre soin de votre santé ?
Contactez moi !